Pour une éthique de l’action sociale et médico-sociale

Les préoccupations éthiques sont au coeur des pratiques dans les domaines de l’action sociale et médico-sociale. En effet, les professionnels sont confrontés à des exigences différentes qui peuvent être contradictoires (éducatives, professionnelles, financières, juridiques, administratives, morales, religieuses…). Comment alors incarner des valeurs professionnelles et institutionnelles qui peuvent être en opposition avec des valeurs personnelles ? L’éthique, en tant que confrontation des valeurs individuelles et collectives à la réalité de situations complexes, apparaît comme le champ de réflexion permettant d’aborder cette problématique.
Face à un travail qui repose essentiellement sur la relation humaine, l’articulation entre les valeurs individuelles et collectives apparaît comme un enjeu déterminant dans l’accompagnement des usagers. Sur cette question, une réflexion sur la religion face au principe de la laïcité est indispensable.

Voir la première partie

Voir la deuxième partie

Voir la troisième partie

Voir la dernière partie

Partager sur les réseaux sociaux