Face à un épiscopat qui a réaffirmé son opposition à l’élargissement à toutes les femmes de la PMA (procréation médicalement assistée), qui “ouvrirait un grand risque de marchandisation du corps”, ainsi que son refus, sur la fin de vie, d’une légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté, Emmanuel Macron a invité les catholiques à participer davantage aux débats politiques du pays, lors d’une rencontre inédite, au Collège des Bernardins, à Paris, lundi 09 avril, avec les évêques de France.

Lire le compte-rendu sur Libération