Première greffe de pénis et de scrotum au monde

Des médecins américains ont annoncé lundi avoir pratiqué la première greffe de pénis et de scrotum au monde, une avancée médicale qui a déjà permis à son bénéficiaire de se sentir « plus normal » après une blessure dévastatrice.

Le greffé est un soldat américain grièvement blessé il y a plusieurs années dans l’explosion d’un engin explosif improvisé en Afghanistan, ont indiqué des médecins de l’Université Johns Hopkins. (…)

« Les testicules n’ont pas été greffés parce que nous avions pris la décision, en amont du programme, de ne pas greffer de tissu germinal, c’est à dire de ne pas transplanter de tissu qui produise du sperme parce que cela soulèverait un certain nombre de questions éthiques », a déclaré un chirurgien plastique de l’université Johns Hopkins, Damon Cooney (Source: Arte).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux