Le Haut conseil de l’assurance-maladie propose de créer des établissements “communautaires”, notamment pour mieux accueillir les patients âgés. Les grands hôpitaux, eux, seraient davantage centrés sur les pathologies pointues.

C’est en principe d’ici à la fin juin que le gouvernement doit annoncer sa réforme du système de santé. Pour alimenter sa réflexion, le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie vient de rendre public un rapport qui préconise un “scénario de rupture” pour en finir avec le “modèle historique” à la française, très centré sur les CHU.

L’idée est que les grands hôpitaux cessent de soigner à la fois les maladies pointues, mais aussi les pathologies plus simples et nombreuses, touchant par exemple les personnes âgées. Le but est de mieux prendre en compte deux défis majeurs : le vieillissement de la population et le développement des maladies chroniques (Source: La Croix).

Lire la suite