Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Édouard Philippe, 175 signataires, médecins hospitaliers ou libéraux de différentes régions de France, ont fait part de leur inquiétude quant à leurs conditions de travail, tout en affirmant ne plus pouvoir remplir leur “mission de service public.”

Ils alertent également sur “une mise en danger de la vie d’autrui.”

Dans cette missive, tous demandent à être reçus par le locataire de Matignon après qu’une précédente requête à l’attention de la ministre de la Santé Agnès Buzyn est “restée sans réponse depuis septembre 2017” (Source: L’Express).

Lire la suite