Les éthiciens mettent à profit leur formation sur les théories morales et l’analyse critique, et leurs connaissances des principes bien établis en matière d’éthique médicale, de législation sur la santé, de droits des patients, d’obligations professionnelles des médecins et de politiques des hôpitaux. « Quand on me consulte pour un dilemme éthique, c’est plutôt rare que ce soit la première fois qu’on y soit confronté. Notre connaissance de ces différentes considérations et notre capacité à reconnaître et saisir leurs interactions font partie de notre savoir-faire d’éthicien », dit-elle.” (Source: CUSM).

Lire la suite