Une transplantation d’utérus d’une donneuse décédée aboutit à une naissance

Le premier bébé conçu grâce à un utérus transplanté chez une femme infertile à partir d’une donneuse décédée est né il y a un an au Brésil, révèle une étude publiée mercredi 5 décembre dans la revue britannique The Lancet.

Sept mois après la naissance, la petite fille allait bien. Elle pesait 7,2 kg et était toujours nourrie au sein par sa mère, également en bonne santé, précise l’Hôpital universitaire de Sao Paulo qui a conduit la greffe, en 2016 (Source: Le Monde).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux