La bioéthique, science ou religion ?

Tests génétiques, PMA, IA… les questions de bioéthique suscitent des débats passionnés, soulevant des questions d’ordre moral ou éthique. Pour mettre un terme à cette cacophonie, il faudrait considérer enfin la bioéthique pour ce qu’elle est, écrivent deux chercheurs. A savoir une discipline académique à la recherche de la survie de l’espèce humaine.

L’intérêt que suscite la bioéthique est aujourd’hui immense. Nombreux sont ceux qui s’y investissent, du citoyen au politique, en passant par le monde médical et scientifique, sans oublier celui de la philosophie et du droit. Tout le monde a son mot à dire, l’exprime et souhaite être entendu. Force est de constater que le résultat relève davantage d’une cacophonie passionnelle, que d’un débat raisonné. La raison est simple: la bioéthique est une discipline académique à part entière, qui n’est pourtant pas considérée comme telle (Auteurs: Henri-Corto Stoekle et Guillaume Vogt via Les Échos).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux