Corps conservés dans des conditions indignes: fermeture provisoire du Centre de Paris-Descartes

Des milliers de corps étaient livrés à la pourriture et aux rongeurs en raison de la vétusté des lieux, ou vendus à des entreprises privées, selon L’Express.

Les révélations font froid dans le dos : en plein coeur de Paris, à la prestigieuse faculté de médecine Paris-Descartes, le Centre du don des corps (CDC) s’est transformé en véritable charnier pendant «des décennies», et ce au moins jusqu’en 2018, révèle une enquête de L’Express mardi 26 novembre. Au lendemain de ces révélations, l’université Paris-Descartes a annoncé la fermeture provisoire du centre, le lancement d’une inspection et la mise en place d’une ligne téléphonique pour les familles (01-42-86-20-48). Dans un nouvel article paru ce mercredi, L’Express fait par ailleurs de nouvelles révélations: la situation aurait perduré «jusqu’à ces derniers jours», selon plusieurs témoignages (Source: Le Figaro).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux