À lire, un article d’Alain de Broca paru dans Éthique et Santé 16, 4 (153-57) intitulé La rencontre d’un clinicien avec la pensée de Lévinas”, dont voici le résumé:

“Alors que Levinas n’a pas écrit spécifiquement pour le clinicien, les soignants reprennent souvent ses propos. Leurs caractères profonds engagent la responsabilité de chacun de manière « hyperbolique ». Le soignant qui est engagé dans une situation difficile puisqu’il « se doit » à la personne malade peut entendre très favorablement les valeurs défendues par Levinas, mais peut tout autant avoir peur de l’intensité de ce qui lui est demandé. Après un bref rappel de ce qu’est la vie du soignant auprès de malades, l’auteur reprend quelques idées fortes de Levinas et tente de montrer combien elles peuvent ou non le rejoindre dans sa pratique.”

Accéder à l’article

Voir les autres articles du dernier numéro d’Éthique et Santé