À lire, la thèse de doctorat en philosophie de Young Geol Kim (Université de Strasbourg) intitulée “Lévinas : une éthique asymétrique de l’autre horizontal”, dont voici le résumé:

“Une critique sur l’éthique pour l’autre dont Levinas parle est-elle juste ? Les recherche que nous présenterons dans cette thèse commencent à partir de cette question. Nous voyons parfois que l’humanité de l’humain se déploie mieux dans la situation inhumaine comme la guerre. C’est, d’après Levinas, se défaire de la condition d’être. Dans la mesure où la relation entre moi et l’autre est asymétrique, non pas réciproque, le sujet vit la vraie vie. Et la vraie vie est pour l’autre, pour supporter tous les autres. La responsabilité est ce qui exclusivement m’incombe. Le sujet est donc responsable de l’autre sans attendre la réciproque. Il s’agit d’une conversion vers le sujet éthique que Levinas revendique. Le sujet éthique consiste à chercher le sens de la vie dans la relation humaine qui réside dans le questionnement du droit à l’être avant d’avoir à être. C’est finalement pour la vraie paix au-delà de la vraie vie.”

Accéder à la thèse

Catégories : Documentation en ligne