Le Comité de bioéthique lance aujourd’hui son nouveau plan d’action sur les droits de l’homme et les technologies en biomédecine. Gouvernance des technologies, équité dans les soins de santé et intégrité physique et mentale sont au cœur de cette stratégie de cinq ans.

« Alors que la pandémie de COVID-19 a eu des effets dévastateurs, nous devons aider nos gouvernements à se doter des bons outils, à restaurer la confiance et à faire avancer la santé. Qu’il s’agisse de l’offre de soins, de l’accès aux ressources ou du développement d’applications de traçage, nos normes communes doivent s’appliquer », a déclaré la Secrétaire Générale, Marija Pejčinović Burić.

Destiné à protéger la dignité humaine, les droits de l’Homme et les libertés individuelles à l’égard des applications de la biologie et de la médecine, ce plan d’action répond aux principaux défis soulevés par les développements technologiques et l’évolution des pratiques biomédicales (Source: Conseil de l’Europe).

Lire la suite

Catégories : Actualité