À lire, un article de Francis Vu et Patrick Bodenmann intitulé “Fatigue compassionnelle: une réalité inéluctable dans le contexte d’une crise pandémique?” à retrouver dans la Revue médicale suisse (2021; volume 17. 254-257), dont voici le résumé:

“La pandémie liée au virus SARS-CoV-2 est responsable depuis 2019 de la mise sous tension globale et extrême des systèmes de santé et d’assistance sociale. Dans ce contexte, des facteurs tels que la contagiosité du virus, l’absence d’immunité dans la population générale et la trajectoire incertaine de la pandémie contribuent à l’élévation du niveau d’anxiété générale de professionnels de la santé et du social. La morbidité et la mortalité liées au virus, les ressources insuffisantes en matériel et en personnel sont, quant à elles, à risque élevé de conduire à un épuisement, tant sur le plan physique que psychique, du personnel soignant. L’élan de solidarité, la résilience et l’abnégation admirables dont font preuve au quotidien ces corps professionnels et bien d’autres ne devraient pas occulter la prise de conscience des « coûts » psychiques liés aux soins prodigués à autrui.”

Lire l’article