A lire dans le dernier numéro hors thème de la Revue canadienne de bioéthique, un article de Jocelyne Saint-Arnaud, Gary Mullins et Louise Ringuette intitulé « Les principes d’équité et d’utilité dans l’allocation des ressources limitées en situation de pandémie« , dont voici le résumé:

« La pandémie de COVID-19 remet à l’honneur la question éthique de l’allocation des ressources limitées, en termes d’accès à des soins intensifs et à des respirateurs. Se pose la question éthique suivante : sur quels principes éthiques se baser pour effectuer le triage des patients qui auront accès aux ressources quand elles sont insuffisantes pour répondre aux besoins de tous? Pour en débattre, deux références historiques de triage sont d’abord présentées ; l’une s’appuie sur un principe égalitaire de réponse aux besoins individuels, l’autre sur un principe d’utilité sociale. Après avoir défini les conditions d’équité en tant qu’égalité procédurale et réponse adéquate aux besoins, deux types de protocoles sont étudiés en mettant l’accent sur les critères d’équité et d’utilité qu’ils préconisent. Les types de protocoles sont ensuite comparés en présentant leurs forces et leurs limites dans la réponse qu’ils apportent aux besoins populationnels et individuels. Notre analyse met en évidence la difficile conciliation entre les objectifs populationnels et les objectifs cliniques en situation de pandémie, tout en montrant qu’un protocole qui utilise comme outil le Sequential Organ Failure Assessment (SOFA) facilite cette conciliation. »

Accéder à l’article

Catégories : Documentation en ligne