Après un parcours parlementaire chaotique, les députés ont adopté définitivement ce mercredi la proposition de loi prévoyant l’extension à quatorze semaines de grossesse, contre douze actuellement, du délai légal de recours à l’IVG.

« C’est un jour important pour les droits des femmes», s’est réjouie la députée ex-LREM du Val-de-Marne Albane Gaillot au cours d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale, ce mercredi matin. Un jour venu clore un «long chemin»: les députés ont adopté définitivement ce mercredi la proposition de loi transpartisane visant à renforcer le droit à l’IVG, à 135 voix pour (47 contre), sous les applaudissements. Jusqu’au bout, les opposants au texte avaient continué d’essayer de faire barrage. La députée de l’Hérault Emmanuelle Ménard (non inscrite) avait ainsi déposé une motion de rejet préalable ce mercredi, brandissant Simone Veil et le «drame» que constitueraient les avortements. (Auteure: Virginie Ballet via Libération)

Lire la suite

Catégories : Actualité