Date

20 Oct 2022

Heure

9 h 30 min - 16 h 30 min

Le tiers religieux dans la relation de soin

Pendant la crise sanitaire, nous avons pris la mesure de l’impact sur la relation de soin de la fermeture des lieux de soins aux « non-soignants ».

Sans les familles et les proches, les visiteurs bénévoles ou les représentants d’associations, un huis-clos s’est imposé. Les malades hospitalisés se sont retrouvés seuls, dans la peur et parfois la dépression, avec les soignants comme uniques interlocuteurs.

La présence des aumôniers, du religieux et des rites en est devenue d’autant plus précieuse.

La commission « Ethique des soins et religions » veut témoigner du rôle des aumôniers des Hôpitaux comme interlocuteurs privilégiés pour entendre les besoins spirituels des patients et de leurs proches.

Cette journée s’adresse tout d’abord aux soignants, mais aussi à tous ceux qui s’intéressent à ces questions.

L’appel au divin, au travers de paroles échangés, de prières dites, de rituels ou de cérémonies, n’a-t-il pas une fonction de tiers, permettant de mettre à distance le corps souffrant, la maladie et la mort ?

C’est cette question qui sera explorée.

En prenant appui sur des situations concrètes, les représentants des différents cultes présenteront leurs perceptions de la place du divin dans la relation de soin.

Voir le programme

S’inscrire

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

0 commentaire