Les experts mandatés par la justice confirment que l’« état végétatif chronique irréversible » de Vincent Lambert ne lui laisse plus « d’accès possible à la conscience », une conclusion qui pourrait faire basculer la bataille judiciaire autour d’un éventuel arrêt des soins. A 42 ans, dont dix passés sur un lit d’hôpital après un accident de voiture en 2008, Vincent Lambert est bel et bien dans « un état végétatif chronique irréversible », écrivent ces trois experts dans leur rapport datant du 18 novembre et dont l’agence France-Presse (AFP) a obtenu copie mercredi 21 novembre.

Nommés par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, ils étaient chargés de se prononcer sur l’état du patient et son évolution depuis 2014, date de la dernière expertise officielle. Un préalable requis avant l’éventuel déclenchement d’une procédure d’arrêt des soins, demandée depuis le 9 avril par le CHU de Reims où le patient est hospitalisé. « Vincent Lambert est dans un état d’incapacité fonctionnelle psychomotrice totale en 2018 comparable cliniquement à celui enregistré en 2014 », ont-ils tranché, en ajoutant que « des éléments minimes d’aggravation ont été enregistrés » (Source: Le Monde).

Lire la suite

Catégories : Actualité