L’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, accueillait ce lundi un colloque sur l’éthique de l’intelligence artificielle au cours duquel elle a affirmé sa volonté de proposer des principes internationaux.

« Il est certainement prématuré de vouloir réglementer [l’intelligence artificielle] au niveau mondial, mais il est plus que temps de définir un socle de principes éthiques qui encadreraient cette disruption », a déclaré Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco. Lundi, l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, accueillait à Paris une conférence sur les enjeux éthiques de cette nouvelle technologie (Auteur: Rémy Demichelis via Les Échos).

Lire la suite

Catégories : Actualité