L’IA, une « rupture » mais qui ne remplacera pas la relation médecin-patient, selon Jean-François Mattei

L’intelligence artificielle en médecine devient une aide à la décision indispensable pour les médecins et constitue une « rupture » dans les pratiques médicales, mais ne remplacera pas le médecin lui-même car la relation humaine avec le patient reste essentielle, a estimé le Pr Jean-François Mattei, nouveau président de l’Académie de médecine. Lire la suite…