En 2018, l’ANSM a relevé 868 signalements de tensions ou de ruptures d’approvisionnement. Pour certains traitements, il n’existe pas d’alternative. Afin de sensibiliser l’opinion, des médecins signent une tribune dans le JDD.

Les malades ont subi de multiples pénuries concernant des médicaments du cancer, des antibiotiques, des corticoïdes, des vaccins, des traitements de l’hypertension, des maladies cardiaques, du système nerveux…alertent des médecins dans le Journal du Dimanche du 18 août. Le collectif, emmené par le Pr Jean-Paul Vernant, indique que l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a noté 868 signalements de tensions ou de ruptures d’approvisionnement en 2018. Soit 20 fois plus qu’en 2008 (Source: France Info).

Lire la suite