À lire, un article d’Océane Fiant paru dans Terminal, la “revue de réflexion critique sur les mutations de la société à partir de la question des nouvelles technologies de l’information et du développement d’Internet”, dont voici le résumé:

“Les biobanques médicales sont des infrastructures (principalement hospitalières) mises en place par les pouvoirs publics afin d’accélérer le développement de la médecine de précision en France. Elles sont alors mises au service de l’intérêt général. Toutefois, satisfaire l’intérêt général requiert des aménagements normatifs qui tiennent compte des spécificités épistémologiques, méthodologiques et organisationnelles des recherches de la génomique fonctionnelle que soutiennent les biobanques. À défaut, il est probable que biobanques et médecine de précision profitent bien plus aux intérêts privés qu’à ceux des patients et de la société. Cet article propose d’expliciter ce dilemme éthique et y présente une solution grâce à la démarche de délibération propre à l’éthique appliquée.”

Lire l’article

Catégories : Documentation en ligne