À lire dans The Conversation, un article de Bernard Baertschi, professeur à l’Université de Genève et membre du Comité d’éthique de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm):

“2 000 : c’est le nombre d’amendements passés en revue par la commission spéciale de l’Assemblée nationale chargée d’examiner le projet de révision de la loi relative à la bioéthique. Un chiffre qui laisse présager des débats intenses, alors que le texte est soumis à l’ensemble des députés ce lundi 24 septembre.

Parmi les 7 volets couverts par les 32 articles du projet de loi figure notamment la question sensible de la recherche sur l’embryon. Une occasion de faire le point sur la façon dont ce dernier est considéré par le législateur dans notre pays.”

Lire la suite

 

Catégories : Documentation en ligne