Le projet de loi de bioéthique voté par les députés permet-il de créer des embryons chimériques mi-homme mi-animal ?

Le texte adopté à l’Assemblée clarifie la législation en vigueur et encadre mieux la recherche à des fins médicales sur les chimères, des embryons d’animaux dans lesquels des cellules souches humaines ont été implantées. Le vaste projet de loi de bioéthique a été adopté par l’Assemblée nationale, mardi 15 octobre. La première Lire la suite…