PMA, DPI, accès aux origines, GPA : ce que changera (ou non) la loi de bioéthique

Les députés ont entamé mardi 24 septembre l’examen du projet de loi bioéthique, dont la mesure emblématique est l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Le texte aura une influence sur d’autres situations : accès aux origines des enfants nés d’une PMA, double don de gamètes, etc.

Certaines dispositions controversées risquent d’être âprement discutées dans l’hémicycle, au cours des débats qui doivent durer trois semaines. Nous avons tenté de montrer les répercussions concrètes de cette loi – si le texte est voté en l’état – pour de nombreux couples et enfants :

  • Ce qui va changer : ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, autoconservation des ovocytes, double don de gamètes, accès aux origines des enfants nés de PMA (Auteur: Les Décodeurs via Le Monde).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux