À lire, un article de Michel Caillol dans la revue Cancer(s) et psy(s) 2019/1 (n° 4), pages 133 à 142, intitulé “L’objectivation nécessaire dans la pratique soignante”:

“Les questions mises en tension dans la pratique quotidienne en cancérologie mais aussi dans la recherche, les essais thérapeutiques, les traitements, les soins palliatifs, … sont nombreuses. Cette rubrique est une occasion de les identifier et les analyser.

On ne saurait questionner autour de la pratique soignante – quelle qu’elle soit – si l’on ne tente pas d’abord de clarifier en quoi consiste le soin. La question pourrait sembler naïve, tant chaque soignant pense en avoir une conscience très nette, la réponse pourtant n’est pas aussi simple. À première vue c’est l’action qu’effectue un soignant sur une personne malade. Mais encore faut-il en préciser les modalités et la finalité. Comment, par quels moyens, parvient-on à « prendre soin » d’un malade et dans quel but ?”

Lire la suite