Delfraissy : «Il a fallu une forme de révolte pour que l’hôpital devienne une priorité politique»

Libération publie aujourd’hui un entretien avec Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE):

« Longtemps chef de service de médecine interne à l’hôpital Kremlin-Bicêtre près de Paris, le professeur Jean-François Delfraissy préside le Comité consultatif national d’éthique. Pour la première fois, il évoque la crise hospitalière.

Vous vous dites inquiet…

Je suis préoccupé, et la forte démotivation que l’on ressent un peu partout m’inquiète réellement. Au cours des trois dernières années, j’ai vu une dégradation dans les équipes hospitalières. » (Auteur: Éric Favereau)

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux