Groupe Facebook de médecins: des représentants des patients fustigent une dérive «gravissime»

Dans ce groupe privé qui rassemblait plus de 11.000 praticiens, certaines publications moquaient le physique des patients, contenaient remarques sexistes, homophobes ou fustigeaient les bénéficiaires de la CMU.

«Propos outrageants et pénalement répréhensibles», «violations caractérisées du secret professionnel»: la fédération France Assos Santé a dénoncé jeudi l’«atteinte gravissime» aux droits des patients que constituent certains propos publiés par des médecins sur un groupe Facebook.

Baptisé «Le Divan des médecins», ce groupe privé rassemblant plus de 11.000 praticiens a fait l’objet d’un article publié dans L’Obs la semaine dernière, qui met en lumière des publications se moquant du physique des patients, des photos publiées sans leur consentement, des remarques sexistes, homophobes ou encore fustigeant les bénéficiaires de la CMU (Source: Le Figaro).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux