Bioéthique: coup d’envoi du débat dans l’hémicycle

Lundi soir, Olivier Véran et Eric Dupont-Moretti ont défendu «l’égalité des droits» et répondu aux accusations sur l’examen d’un texte «en catimini».

Coup d’envoi de l’examen du projet de loi de bioéthique à l’Assemblée nationale. Une seconde lecture marquée par un nouveau casting gouvernemental. Aux côtés de Frédérique Vidal (Recherche), Olivier Véran, le ministre de la Santé et Eric Dupont -Moretti, le nouveau garde des Sceaux, ont remplacé Agnès Buzyn et Nicole Belloubet. A la tribune, ils ont défendu le «point d’équilibre» trouvés par les députés en première lecture. Soit une version du texte proche du projet de loi initial du gouvernement, sans les modifications votée en commission début juillet comme l’autorisation de la «Ropa» (une méthode qui autorise une femme en couple à se faire implanter un embryon conçu avec les ovocytes de sa partenaire) et l’élargissement du dépistage des embryons conçus par fécondation in vitro (Auteure: Agnès Leclair via Le Figaro).

Lire la suite

Lire aussi à ce sujet:

Loi de bioéthique: les principales mesures rétablies par les députés après le passage du texte en commission” (France Info, 27.07.20)

Projet de loi bioéthique: ce qui est en débat” (Ouest France, 27.07.20)

Loi de bioéthique: ces points qui pourraient bouleverser notre société” (Le Point, 27.07.20)

Début d’un sprint à haut risque à l’Assemblée sur la loi de bioéthique et la PMA pour toutes” (L’Obs, 27.07.20)

Le projet de loi de bioéthique revient à l’Assemblée nationale” (France Culture, 27.07.20)

Israël Nisand: “Le projet de loi bioéthique montre que les valeurs des Français ont évolué rapidement” (France Inter, 27.07.20)

Tribune: “Loi bioéthique : examiner le statut génétique de l’embryon n’est pas de l’eugénisme” (Libération, 27.07.20)

Bioéthique: l’insémination artisanale, cette PMA “maison” absente du nouveau texte de loi” (France Info, 27.07.20)

Partager sur les réseaux sociaux