Saisi le 2 octobre par le ministère de la santé, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) va s’interroger sur la pertinence d’un allongement des délais des IVG et les questions éthiques qu’il soulève.

La lettre de saisine est datée du 2 octobre, mais n’a été reçue officiellement que le mardi 6, en fin d’après-midi, par le Comité consultatif national d’éthique. Dans ce document consulté par La Croix, Olivier Véran écrit vouloir « recueillir l’avis du CCNE » sur ce qui est qualifié d’«enjeu d’importance», l’allongement du délai légal d’accès à l’interruption volontaire de grossesse, de douze à quatorze semaines de grossesse (Auteure: Alice Le Dréau via La Croix).

Lire la suite

Catégories : Actualité