Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, le président du Conseil national de l’ordre des médecins, Patrick Bouet, demande un “vrai reconfinement”, face à une situation épidémique «terriblement grave» sur le front du Covid-19.

Monsieur le président de la République,

Depuis plus d’un an, la pandémie bouleverse le monde et frappe durement notre pays comme la plupart de nos voisins européens. Depuis un an, vous avez été confronté à des décisions lourdes de conséquences. Sauf à vouloir caricaturer, polémiquer, chacun peut imaginer aisément la difficulté de toutes ces décisions, les arbitrages complexes entre santé, état psychologique de la société et activité économique, sociale, éducative et culturelle. Beaucoup de ces décisions ont fait débat comme c’est normal en démocratie. Ni procureur, ni contempteur, ni candidat, ni militant, mon propos est éloigné de toutes considérations politiques. En m’adressant à vous aujourd’hui, je n’ai comme seule préoccupation que celle qui guide l’institution que je préside, c’est-à-dire l’intérêt de tous les patients, et le service des médecins partout sur le territoire, quel que soit leur mode d’exercice. Si je le fais aujourd’hui sous cette forme, c’est parce que face à une situation terriblement grave, s’impose à nous la nécessité de mesures plus strictes, et donc d’un vrai reconfinement partout où c’est nécessaire (Source: Libération).

Lire la suite

Catégories : Actualité