“Les déprogrammations administratives nous posent des problèmes de règles éthiques”, dénonce ce mardi 27 avril le syndicat de médecins Avenir Spé – Le Bloc. Ces spécialistes craignent des conséquences chez les patients dont les opérations ont été reprogrammées en raison de l’épidémie de coronavirus.

Les déprogrammations administratives sont une “bombe à retardement“. Les mots forts sont signés du syndicat de médecins libéraux Avenir Spé – Le Bloc, majoritaire chez les praticiens spécialistes. Lors d’une conférence de presse ce mardi 27 avril, le syndicat a dressé un état des lieux des déprogrammations d’opérations chirurgicales. Des déprogrammations qui “posent des problèmes de règles éthiques“, d’après ces médecins (Auteure: Laurine Benjebria via France Bleu).

Lire la suite

Catégories : Actualité