A lire, un article de Marie Gaille paru dans la revue Santé publique (2021/2, 33), intitulé « La fin de vie, enjeu de santé publique: dimensions éthiques d’une question politique« , dont voici le résumé:

« Cet article cherche à explorer la dimension éthique de la fin de vie et à en éclairer la portée pour les politiques de santé publique. Cette exploration se fonde sur une approche philosophique contextualisée, ici en contexte français. Dans un premier temps, il resitue comment la fin de vie est d’abord devenue un objet de discussion publique, puis de législations. Ensuite, il aborde la manière dont les enjeux éthiques de la fin de vie sont envisagés dans la recherche clinique et en sciences humaines et sociales, notamment au sujet des groupes de population vulnérables et des décisions médicales dites « difficiles ». Dans un troisième temps, il montre que l’analyse doit interroger la notion clé sur le plan éthique et juridique d’accompagnement, afin de mettre en lumière les débats que recouvre l’apparent consensus à son sujet. Finalement, l’éthique du soin ou du care invite à interroger les limites actuelles des politiques de santé publique concernant la fin de vie, au regard de leur orientation générale, mais aussi des moyens accordés et de l’articulation opérée entre care privé et action publique. »

Accéder à l’article

Catégories : Documentation en ligne