A l’heure où un nouveau remaniement des lois de bioéthique est annoncé, le débat concernant la légalisation des “maternités de substitution” dites “grossesses pour autrui” (GPA), ou encore “mèresporteuses” , est une urgence. Un a priori solidaire à l’égard des couples stériles en détresse tendrait à faire pencher la balance du côté de la légalisation ; il faut pourtant approfondir la rélexion sur cette pratique et en considérer les implications. Elles touchent non seulement des femmes mais aussi des bébés que l’on programme de façon à leur substituer une mère pour une autre, et également tout leur entourage, et, au delà, l’avenir de la société qu’ainsi nous bâtissons en ébranlant les fondements de sa structure que sont l’interdit de l’inceste et le respect de l’autre dans son statut de sujet.

 

Se procurer le livre


Genre: Livre
Catégories :