Les questions sur la fin de vie soulèvent des enjeux médicaux, éthiques, juridiques et sociétaux très complexes qui alimentent nos craintes. Le professeur Didier Sicard a raison d’insister sur notre “esquive de la mort en tant que terme ultime et inéluctable de notre existence – notre mort et la mort de nos proches” ; et pourtant – et ce n’est pas le moindre des paradoxes – que de débats sur les conditions de la fin de vie depuis quarante ans, et surtout depuis une quinzaine d’années ! Ces débats ont été régulièrement alimentés en France depuis 2002 par l’intense médiatisation de cas dramatiques présentés de manière à susciter l’émotion, en évitant toute analyse de la complexité de ces cas qui aurait pu favoriser une prise de recul. Aussi est-il apparu important de proposer dans ce livre une lecture des événements qui ont émaillé ces quinze dernières années, et de retracer l’historique de cette alternance entre moments d’émotion collective et efforts de réflexion apaisée.

Se procurer le livre


Genre: Livre
Catégories :