Source: Coralie Laudet via Wikipédia

Dans une tribune au “Monde”, une quinzaine d’associations de défense des droits humains et une quarantaine de personnalités, dont Sylviane Agacinski, José Bové et René Frydman, se prononcent contre la gestation pour autrui, symbole, à leurs yeux, d’un “marché mondialisé qui constitue une forme nouvelle d’appropriation du corps féminin”.

Ce texte est publié au lendemain de l’ouverture des États généraux de la bioéthique, vaste concertation nationale de citoyens et d’experts, dont les débats, prévus jusqu’au 7 juillet, nourriront un projet de loi de bioéthique déposé à l’automne.

Lire le texte intégral (gracieuseté d’un.e des signataires)

Catégories : Actualité