Résultats de laboratoire, allergies, opérations chirurgicales, rythme cardiaque… D’ici au printemps 2018, la totalité de nos données médicales pourront tenir au creux de notre main. Le géant de l’informatique Apple a en effet récemment annoncé que sa nouvelle mise à jour permettrait aux utilisateurs de l’iPhone de stocker l’intégralité de leur historique de santé sur leur téléphone, voire sur l’iCloud, un serveur distant accessible par Internet (Source: La Croix).

Lire la suite de l’article

Lire le dossier “Big Data” de La Croix