Décrit par le journaliste Jean-Yves Nau comme “une étape majeure”, la HAS publie aujourd’hui un guide à destination des professionnels de santé afin de les aider à mettre en œuvre une “sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès”, pratique sédative prévue par la loi Claeys-Leonetti, que les patients peuvent demander dans des circonstances précises.

La HAS y explique notamment les différences entre sédation profonde et euthanasie à travers six points:

  1. l’intention,
  2. le moyen pour atteindre le résultat,
  3. la procédure,
  4. le résultat,
  5. la temporalité,
  6. la législation.

Ce travail complète une série de travaux de la HAS sur l’accompagnement de la fin de vie: rédaction des directives anticipées, mise en place d’une démarche palliative ou encore maintien à domicile des patients qui nécessitent des soins palliatifs.

L’ensemble de ces travaux vise à entendre la demande des patients de finir leur vie chez eux, sans souffrir ainsi qu’à outiller les professionnels de santé, à l’hôpital comme en ville, pour appréhender cette situation.

Voir le dossier de presse

Télécharger le guide