Poursuivant sa série “Éthique en tête”, René Frydman, dans l’émission “Matières à penser” sur France Culture, abordait le 03 avril 2018 la question des limites de la prédiction génétique avec Michel Vekemans et Daniel Cohen, respectivement professeur de Génétique Humaine à l’Hôpital Universitaire Necker-Enfants Malades (Université Paris Descartes) et pionnier de la génomique et de la pharmacogénomique.

“Que penser de la consultation préconceptionnelle, du dépistage de maladies chromosomiques en cours de grossesse par une simple prise de sang? De l’analyse génétique embryonnaire en cas de fécondation in vitro aujourd’hui réservée aux maladies géniques mais qui demain pourront être utilisées pour apprécier le potentiel de développement de chaque embryon? Que faire de ces nouvelles connaissances génomiques? Quel est le droit de savoir ou de ne pas savoir si l’on est porteur? Peut-on tout interpréter avec certitude? Y-a-t-il un risque pour une dérive eugénique de nos sociétés?”

Écouter l’émission