Le plaidoyer en faveur du suicide assisté de David Goodall, 104 ans

104 ans : ce n’est pas souvent que les médias nous parlent de quelqu’un d’aussi âgé. Les centenaires ne font jamais les gros titres des journaux, sauf le jour où ils entrent dans le Guinness des records ! Actuellement, elle est japonaise, la doyenne de l’humanité : Chiyo Miyako. Elle a 117 ans. Un exploit qui n’a jamais fait rêver notre botaniste australien. Il s’appelle David Goodall et, pour lui, 104 ans, c’était déjà bien suffisant. Il est mort hier en Suisse grâce au suicide assisté (Source: France Inter).

Écouter la chronique de Frédéric Pommier

Partager sur les réseaux sociaux