Une exception d’euthanasie n’est-elle pas acceptable pour Alain Cocq?

Faute de pouvoir accéder à un traitement létal, Alain Cocq, qui souffre d’une maladie incurable, cessera ce vendredi soir de s’alimenter. Notre société devrait pourtant pouvoir envisager «une exception d’euthanasie» circonstanciée, transparente et encadrée. Tribune d’Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale, Université Paris-Saclay. Atteint d’une maladie rare assimilée à une ischémie, Lire la suite…