Un temps disparu des radars, le chercheur He Jiankui, qui prétend avoir fait naître des bébés génétiquement modifiés, a été placé en résidence surveillée sur le campus de son université.

Le Dr He Jiankui, qui a scandalisé la communauté scientifique mondiale en annonçant avoir fait naître deux bébés génétiquement modifiés, a été “logé” par Elsie Chen et Paul Mozur, correspondants du New York Times en Chine. Le chercheur de 34 ans avait en effet disparu des radars juste après la présentation de ses travaux, le 28 novembre 2018, au Sommet international de l’édition du génome humain à Hong Kong. Et les rumeurs laissant entendre qu’il avait été placé en résidence surveillée par les autorités chinoises ont pu être confirmées. Les deux journalistes ont aperçu He Jiankui au balcon d’un appartement situé en plein sur le campus de l’université des Sciences et technologie de Shenzhen (SUSTech), dans le sud-est de la Chine. Justement celle où il était encore récemment professeur associé. C’est dans un bâtiment habituellement dédié aux chercheurs ou élèves invités de SUSTech que l’apprenti-sorcier est maintenu sous bonne garde (Auteur: Hugo Jalinière via Sciences et Avenir).

Lire la suite

Catégories : Actualité