C’est une première. Une équipe de scientifiques des hôpitaux de Marseille veut mesurer la circulation de l’information dans les familles ayant eu recours au don.

Comprendre comment est vécu le don de gamètes par les familles en ayant bénéficié, c’est l’un des objectifs de cette étude inédite en France, qui durera un an, menée par les hôpitaux de Marseille en partenariat avec l’agence de biomédecine et le centre Norbert Elias.  

Les familles interrogées devront par exemple répondre à la question suivante : “avez-vous informé votre enfant qu’il était né grâce à un don de sperme.” Des questionnaires anonymes, adressés aux parents, mais aussi aux enfants nés grâce à un don de spermatozoïdes ou d’ovocytes, afin de saisir la façon dont circule l’information dans ces familles (Source: L’Express).

Lire la suite

Catégories : Actualité