Un prototype de cœur entier imprimé en 3D à partir de tissus humains

Une équipe israélienne a réalisé la première impression 3D d’un cœur avec ses vaisseaux sanguins, à partir de cellules provenant d’un patient. Une avancée « majeure » selon elle dans le traitement des maladies cardiovasculaires et la prévention du rejet des greffes cardiaques. Ces travaux sont publiés dans la revue Advanced Science.

Objectif : traiter les patients en attente de greffe de cœur

« Nous imprimons un cœur entier qui est complètement biocompatible avec le patient et ne provoquera pas de réponse immunitaire », a souligné le professeur Tal Dvir, qui a dirigé les recherches conjointement avec le Dr Assaf Shapira, de la faculté de sciences de la vie de l’université de Tel-Aviv. L’objectif est de réparer le cœur des personnes en insuffisance cardiaque terminale, qui n’ont pour l’instant pas d’autre option que la transplantation cardiaque. Mais en raison du nombre limité de donneurs, de nombreux malades meurent avant la transplantation. Et quand ils peuvent en bénéficier, ils sont souvent victimes d’un rejet de la greffe (Source: Sciences et Avenir).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux