Vincent Lambert : arrêt ou non des traitements ? L’État va en cassation

Le gouvernement a demandé à la juridiction suprême française de trancher après la reprise de l’alimentation et de l’hydratation ordonnée à la demande des parents.

Nouvel épisode judiciaire dans l’affaire Vincent Lambert. Le gouvernement a déposé, vendredi 31 mai, un pourvoi en cassation contre la décision de la cour d’appel de Paris ordonnant la reprise des traitements de ce patient tétraplégique, en état végétatif irréversible depuis dix ans. Le CHU de Reims, où est hospitalisé l’homme de 42 ans, a l’intention de faire de même la semaine prochaine, selon une porte-parole de l’établissement.

Les ministères de la santé et des affaires étrangères ont expliqué dans un communiqué vouloir que la Cour « tranche définitivement » les questions de droit soulevées par la cour d’appel de Paris, pour « mettre fin à l’insécurité juridique », en lien notamment avec l’avis du Comité international des droits des personnes handicapées (CDPH) (Source: Le Monde).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux