La législation française sur les soins palliatifs est-elle à la traîne?

La loi visant à garantir le droit à l’accès aux soins palliatifs a eu 20 ans le 9 juin 2019. Important à bien des égards, ce texte fondateur a marqué la première étape d’une évolution de notre législation sur la fin de vie.

Pourtant, malgré son ambition, il n’a pas permis de résoudre les problèmes liés au mal mourir, qui continuent à être dénoncés aujourd’hui. Au point que les tenants du suicide médicalement assisté ou de l’euthanasie y puisent même leurs justifications.

Retour sur une loi importante, mais qui est peut-être intervenue trop tôt, dans un contexte social alors encore peu réceptif aux enjeux de la médicalisation des situations de fin de vie (Auteur: Emmanuel Hirsch via Slate).

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux