Projet de loi bioéthique : « Si la décision d’ouvrir la PMA aux femmes “non mariées” a divisé les députés, les “mères solos” n’ont pas attendu la loi pour fonder des familles »

Solène Cordier, journaliste chargée des questions de famille et de bioéthique au Monde, a répondu aux questions des lecteurs lors d’un tchat jeudi 10 octobre 2019.

« Les députés ont terminé, mercredi 9 octobre au soir, l’examen du projet de loi relatif à la bioéthique. L’Assemblée nationale a notamment adopté, en première lecture, l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, ainsi que la filiation des enfants nés de PMA avec tiers donneur au sein des couples de femmes. Les députés ont également adopté le droit d’accès aux origines pour tous les enfants nés de dons, à leur majorité et s’ils en font la demande.

Marie de Bourgogne : Qu’en est-il de la reconnaissance des enfants issus de GPA à l’étranger ?

Solène Cordier : Une telle reconnaissance, qui était un engagement de campagne d’Emmanuel Macron, est apparue la semaine dernière à la faveur d’un amendement surprise porté par le député de la majorité Jean-Louis Touraine (La République en marche, LRM). Mais le gouvernement, qui avait donné un avis défavorable, a demandé une seconde délibération pour qu’il soit rejeté, ce qui s’est finalement produit hier soir ».

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux