Voici un texte majeur qui dit l’urgence et la gravité croissante de la situation que nous traversons. Un texte qui interpelle pour mieux dire ce qui est peut-être, ici et là, une tragique réalité. Signé de l’Académie nationale de médecine, daté du 27 mars, il est intitulé « Permettre aux médecins et aux soignants d’exercer leur mission en accord avec leur devoir d’humanité ». Comment faire autrement que de le publier :

« La fulgurance de la crise sanitaire due au Covid 19 a créé une rupture d’équilibre entre les besoins des patients et les ressources en personnels, produits et matériels disponibles. Le manque de moyens se fait ressentir avec une acuité particulière dans les structures qui accueillent les personnes âgées et dépendantes.  Dans les établissements qui les hébergent, ces personnes pâtissent d’un isolement accru, et les personnels de santé souffrent de ne pouvoir honorer les valeurs qui les animent, faute de bénéficier des conditions de soin requises. Pour les familles, l’annonce du décès d’un proche est d’autant plus traumatisante qu’elle s’accompagne de mesures d’hygiène sanitaire qui transgressent leur droit fondamental au recueillement. 

Face à ce constat très grave, l’Académie considère comme une urgence de pourvoir les établissements de personnes âgées en masques et en tests de dépistage, autant à destination des patients que des personnels et ce dès les premiers symptômes (Auteur: Jean-Yves Nau via son blogue “Journalisme et santé publique“)

Lire la suite