Le projet de loi ne sera finalement pas examiné en troisième lecture, au Palais du Luxembourg. “Nous ne sommes pas écoutés.”

C’est une décision d’exaspération – un gros coup de gueule même – de la part des sénateurs à l’encontre du gouvernement et de sa majorité à l’Assemblée nationale. Alors que le projet de loi bioéthique, adopté par les députés le mercredi 9 juin, devait revenir au Palais du Luxembourg en troisième lecture la semaine prochaine, les sénateurs ont choisi de clore définitivement les débats (Auteur: Yves-Marie Robin via Ouest France).

Lire la suite

Lire le communiqué du Sénat