Auteur: Marina Guimarães via Wikipédia

Le parquet avait requis en cassation une “peine de principe” d’un an de prison avec sursis contre l’octogénaire, dont l’avocat dénonçait un pourvoi “contre-productif et inopportun”.

Mercredi, la Cour de cassation a estimé que la relaxe prononcée en appel était régulière sur la forme, et rejeté le pourvoi. La plus haute juridiction a rappelé qu’aux yeux de la cour d’appel, Jean Mercier avait commis un acte « positif » ne pouvant donc être qualifié de “non-assistance”, tandis que “la seule qualification applicable”, celle de “meurtre”, avait été écartée par un non-lieu au terme de l’enquête (Source: Le Monde).

Lire la suite