2019 : viser une méta-éthique

Bertrand Kiefer, dans la Revue médicale suisse, signe un éditorial de début d’année en forme d’appel à une « méta-éthique » pour faire face à l’influence grandissante du numérique dans nos vies:

« 2019, ça promet de pas mal secouer. Quelques thèmes vont probablement assurer le spectacle : pseudo-news, fake news, peoples et dirigeants gonflés à l’hélium narcissique. Conformisme institutionnel et panurgisme généralisé continueront à étouffer les tentatives de penser en profondeur. Certes, le climat, l’environnement, la finance folle et la croissance des inégalités feront un peu parler d’eux. Bien loin cependant de leur réel impact. Même si quelques révoltes climatiques et surprises genre gilets jaunes pourraient surgir, aux conséquences imprévisibles. La tectonique des grandes plaques géopolitiques, où les autoritarismes prennent le dessus sur les droits et libertés, ne cessera pas d’inquiéter. D’autant qu’aussi bien l’économie que les mouvements populistes semblent s’en accommoder. Mais la réflexion restera marginale. En médecine, il est bien probable que les petits arrangements continueront, chacun y allant de sa solution pour « maîtriser les coûts ». Les parlementaires resteront les marionnettes des caisses-maladie : rien de nouveau à attendre de ce côté-là. Sauf que, à ne penser qu’aux coûts, on en oublie que l’univers sociétal est en mouvement. Les progrès technologiques bousculent déjà l’ordre établi, bien davantage que l’impression que nous en avons. »

Lire la suite

Partager sur les réseaux sociaux